Depuis sa fondation, Perenco cultive son indépendance.

 

"Son indépendance rime avec liberté d'action, elle exige aussi de dégager une importante capacité d’autofinancement, pour soutenir l’innovation, poursuivre nos programmes d'investissements, nous engager durablement dans les pays où nous sommes présents et offrir à nos collaborateurs des parcours personnalisés et motivants.

Cette année encore, l’entreprise a démontré son excellence opérationnelle et sa capacité à relever des défis innovants et ambitieux.

Colombie-François-Perrodo-Perenco

La production a nettement progressé, atteignant à nouveau les 465 000 BOEPD grâce à une stratégie soutenue de croissance externe et de développement, avec deux projets majeurs : la mise en service du FLNG au Cameroun qui produit désormais 180 MMSCFD (soit 1,2 million de tonnes par an de LNG), des condensats et des GPL ; et l’acquisition de plusieurs actifs au Gabon, onshore et offshore, offrant une réelle synergie avec les actifs historiques de Perenco.

Le premier résultat notable de cette stratégie concerne les réserves certifiées du Groupe qui ont atteint un niveau record à fin 2017 avec un taux de renouvellement exceptionnel de 135% pendant l’année (169 MMBOE de réserves créées pour 69 MMBOE de réserves produites).

Il est à noter que la production de 2017 a été totalement renouvelée grâce à la croissance organique et doublée par la croissance externe.

Cette embellie doit désormais être confirmée et pérennisée, grâce à notre savoir-faire technique et économique, qui se traduit notamment par la maîtrise de nos coûts, notre capacité à intégrer les expertises et à développer nos actifs ; sans omettre la sécurité et l’intégrité, au cœur de nos engagements, et la maintenance, véritable source de performance de nos opérations.

Un savoir-faire qui nous a permis de passer la crise et d’aborder la reprise en limitant l’augmentation de nos coûts d’opération. Ce savoir-faire est soutenu par une réelle volonté de responsabilisation des équipes et des directions locales, les plus à même de garantir l’intégrité des hommes et des installations.

Pour moi, il est primordial que chaque collaborateur puisse se rendre à son travail en pleine confiance, dans un environnement apaisé et constructif.

Un autre axe de développement majeur concerne la consolidation de nos activités dans les différents pays où nous opérons, comme à Wytch Farm au Royaume-Uni où nous possédons désormais 95% de l’actif. Cette politique, soutenue par de nouveaux projets comme Tiko (Cameroun), East Orovinyare (Gabon), Ganga (Gabon) ou RDC offshore, permet aujourd’hui au groupe d’atteindre un ratio net/brut de 60%. Cette volonté de consolidation s’inscrit pleinement dans le modèle économique de l’entreprise : acheter de la production marginale, rationaliser, transformer, développer, consolider et stabiliser. Un modèle qui s’applique également à nos projets d’exploration de nouveaux champs, pour lesquels nous privilégions les projets les plus pertinents, nous permettant de valoriser notre savoir-faire et notre capacité à innover quotidiennement.

C’est la pérennité de notre modèle qui nous permet d’apporter à nos pays partenaires une contribution positive, une présence rassurante et une écoute permanente. Le projet FLNG en est une parfaite illustration. Un projet d’envergure avec un impact local majeur pour le Cameroun grâce à la production de 30 000 tonnes de gaz domestique, réduisant ainsi de 40% la facture d’importation du pays.

Enfin, avec l’équipe de direction, nous nous attachons à développer un management participatif et ouvert pour permettre à chacun de s’exprimer et de s’épanouir pleinement au sein de cette entreprise familiale. Car, je ne l’oublie pas, c’est grâce à l’excellence technique, au goût de l’innovation et à l’esprit de responsabilité, dont font preuve les femmes et les hommes de Perenco, que nous pourrons relever les défis de demain. »

François PERRODO
Septembre 2018