Alexei KOUIDRI

directeur production groupe

Diplômé en Petroleum Engineering, Alexei revendique un parcours aux expériences variées, le dotant d’une compétence technique large. Un parcours qui l’a mené sur 4 continents, du Congo au Vietnam où il s’est attaché à insuffler à ses équipes les valeurs et le modèle de l’entreprise.

Quel est ton cursus ?

Diplômé de l’ESTP, j’ai poursuivi mon cursus avec un master en Petroleum Engineering à l’Herriot-Watt University à Édimbourg avant d’intégrer Shell comme ingénieur réservoir. Moins de deux ans plus tard, j’ai décidé de changer pour une entreprise à taille humaine, proposant des missions sur sites, avec de véritables responsabilités. J’ai donc rejoint Perenco en 2001.

Quel est ton parcours chez Perenco ?

J’ai démarré en tant qu’ingénieur terrain au Gabon, à terre, dans un champ isolé au milieu de la forêt. À l’époque, j’avais eu la sensation d’être parachuté dans un océan de verdure et de vivre une véritable aventure. Puis j’ai été affecté sur les installations du champ d’Émeraude au Congo. Ces expériences, en rotations, ont durées 3 ans. C’était une période très excitante, où la forte croissance favorisait une rapide promotion interne.
En 2004, j’ai demandé à être muté sur un poste en expatriation, en famille. J’ai d’abord été nommé à Great Yarmouth, au Royaume-Uni, filiale que Perenco venait d’ouvrir. J’avais la responsabilité du département de Petroleum Engineering, avec une équipe de 10 personnes et une composante d’intervention puits importante.
En 2006, je suis retourné au Gabon où je suis resté 3 ans en tant que directeur géosciences, métier qui en plus intègre une importante composante d’études. Nos missions consistaient à assurer le monitoring des puits et des réservoirs, définir les projets de développements des gisements à terre, en étroite collaboration avec le département Opérations. Pour les gisements situés en mer et l’exploration, nous collaborions avec les équipes du siège.
À partir de 2009, j’ai occupé le même poste au Cameroun, avec un rôle plus polyvalent et transverse.
À l’époque, c’était encore une petite filiale. Puis en 2010, j’ai rejoint la filiale en RDC. J’y ai vécu une expérience très riche, professionnellement et personnellement.
En 2012, j’ai quitté l’Afrique pour le Pérou. J’ai eu la chance d’arriver à la reprise du champ par Perenco, au moment de définir le plan de développement et participer au démarrage du projet, pour la mise en production. C’était un projet très complexe d’un point de vue technique, avec une huile très lourde.
En 2015, j’ai à nouveau changé de continent. Je suis parti pour l’Asie, au Vietnam. Perenco y est présent dans le cadre d’une joint-venture. Dans ce contexte mon rôle y a été, de fait, très différent.

Mon parcours illustre une des spécificités de l’entreprise qui offre des expériences multiples. C’est une force, car cela nous permet de partager un socle commun de connaissances techniques et, ainsi, de mieux collaborer. C’est un véritable facteur de performance.

Quels sont tes missions et les enjeux de ta fonction ?

Le département Production gère l’optimisation des puits. Notre mission vise principalement à améliorer la production des gisements en exploitation. Nous identifions des opportunités de développement de nouvelles réserves et optimisons celles déjà développées. On s’intéresse au réservoir, à la liaison couche trou, à l’activation…

Nous intervenons à trois niveaux. Le premier consiste à offrir un support technique. Elles nous adressent leurs projets et nous questionnent sur leur intégrité technique. Notre rôle est de challenger les propositions au regard de l’historique, avec une prise de recul par rapport aux équipes sur place.
La seconde consiste à consolider et uniformiser l’ensemble des informations de production reportées par les filiales.
Le troisième volet concerne la formation de nos ingénieurs. Nous accueillons les collaborateurs avant qu’ils ne partent en expatriation et après leurs missions en rotation pour développer leurs connaissances et leurs expositions à divers aspects techniques.

Comment me présenterais-tu l’entreprise ?

Perenco est une entreprise familiale, à taille humaine, impliquée et impliquante.
Un groupe dynamique, flexible, réactif, tendu vers le progrès.

Quelle est la valeur de Perenco à laquelle tu es le plus attaché ?

L’intégrité.
Chez Perenco c’est intrinsèque.

Questions décalées
  • Votre mot préféré

    Engagement

  • Et celui que vous détestez ?

    Statu quo

  • Un remède antistress ?

    Les vacances

  • Dans une équipe de foot, quel serait votre poste ?

    Milieu de terrain

  • Quel est votre acronyme préféré ?

    ASAP

  • Une personnalité que vous adorez suivre ?

    Rafael Nadal

  • Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous êtes loin ?

    Radio France

  • Comment restez-vous connecté à vos proches ?

    Messenger

  • Votre pays préféré ?

    Impossible de choisir

  • Vos vacances préférées ?

    Des vacances sportives