Perenco s’attache à déployer les moyens nécessaires à la préservation de l’environnement en appliquant les règles les plus strictes pour l’ensemble de ses implantations, en Mer du Nord, en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Une approche volontaire qui nous amène à nous engager, aux côtés des communautés, dans des programmes d’aménagement du territoire et de développement local.

Des projets de reboisement en Amérique Latine

Dans le cadre de notre engagement environnemental, Perenco Colombie développe, depuis plus de 15 ans, des projets de reboisement pour la protection des bassins hydrographiques. Ainsi, dans le département de Casanare, ce sont près de 100 000 arbres qui ont été plantés sur une superficie de plus de 98 hectares.

Au Guatemala, Perenco a créé des pépinières en vue de reboiser les communautés situées à proximité de nos zones d’opération et d'entretenir le parc naturel de Tikal. L’entreprise a ainsi offert plus de deux millions d’arbres depuis 2010.

protection-ecosysteme-local-Perenco protection-ecosysteme-local-Perenco

La transformation de plateformes offshores en récifs artificiels

Au Gabon, Perenco et l’Agence des Parcs Nationaux, l’ANPN, ont signé un protocole d’accord pour mener des travaux de recherche sur la protection des écosystèmes marins autour des plateformes pétrolières. Ce protocole s’appuie sur les résultats d’études menées conjointement par l’ANPN, la National Geographic Society, le Waitt Institute et la Wildlife Conservation Society, qui tendent à prouver que les plates-formes offshore, zones préservées de la pêche, constituent des environnements propices au développement de la biodiversité marine.

Ces conclusions permettent d’envisager une seconde vie pour les plates-formes qui seront mises hors service, en tant que récifs artificiels. Perenco, en sa qualité d’opérateur de champs matures, est tout particulièrement investi dans ces travaux déployés au cœur du Parc National de Mayumba, à proximité des champs opérés au sud du Gabon ; zone où d’importantes populations de cétacés et de tortues de mer ont pu être observées.

protection-ecosysteme-local-Perenco protection-ecosysteme-local-Perenco

Un projet d'agroforesterie en RDC

En RDC, Perenco soutient un projet d'agroforesterie sur une surface de 900 hectares à horizon 2020, située sur le plateau de Yema dans le territoire de Muanda. Ce projet communautaire de développement durable a pour objectif l’autosuffisance des habitants, en matière de production de fruits et légumes, et la lutte contre le réchauffement climatique avec la plantation d’arbres.

Perenco s’est engagé à fournir les parcelles, les boutures, l’assistance d’un ingénieur agronome et le matériel, dont les tracteurs, mais aussi à forer les puits et à installer des pompes permettant d’arroser les cultures.

Les fermiers cultivent d’ores et déjà des doliques à œil noir (légumineuse à grains), des arbres fruitiers, des avocatiers et du manioc. Les acacias, utilisés pour le chauffage et la cuisine au charbon, permettent de protéger la mangrove en évitant la déforestation. Récemment, le dispositif a été enrichi d’un projet d’apiculture et de la construction d’une miellerie.

Ces actions complètent une précédente initiative qui avait permis de relancer la pêche artisanale à Muanda.